L’Économie Circulaire, une Opportunité à Saisir !

3 juillet 2016

Dans une société marquée par les disparités socio-économiques, la rareté des matières et des ressources énergétiques, le changement climatique et les défis énergétiques – Quels sont les leviers et quels sont les freins à franchir, pour quels bénéfices dans les territoires et les entreprises ? Quelles sont les conditions et quelles sont les compétences nécessaires pour intégrer cette approche circulaire dans nos modes de production, de consommation, de gouvernance et dans nos comportements ? Ces questionnements étaient au cœur des échanges des rencontres IET 2015 qui, pour ses 20 ans, a eu l’honneur d’accueillir des acteurs et des experts pionniers qui chaque jour construisent les bases de l’économie circulaire en France et ailleurs.

Ça s’est passé le 10 avril 2015, Olivier IBORRA, enseignant, organisait sur le campus René Cassin, ses treizièmes rencontres sur le thème de l’économie circulaire. Sophie GUNTHER-PORCARELLI et Jany LESEUR-ESCALA coordinatrices et animatrices de cette journée ont annoncé à cette occasion l’ouverture à la rentrée 2015 d’une nouvelle spécialisation Bac +5 consacrée à l’économie circulaire : Management Stratégique de l’Economie circulaire et collaborative.

Ces rencontres, en partenariat avec la région Rhône-Alpes, étaient présidées par Alain CHABROLLE, Vice-président du Conseil Régional Rhône-Alpes…délégué à la santé et à l’environnement. 4 tables rondes regroupant plus d’une vingtaine d’intervenants, venus de la France entière ont échangé autour des territoires, des entreprises, des emplois, de la recherche et de l’entreprenariat. Parmi ceux-ci, François-Michel LAMBERT, député des Bouches du Rhône et Président de l’Institut de l’Economie Circulaire ; Jean-Claude LEVY, conseiller spécial en Economie Circulaire pour le Ministère des Affaires Etrangères, ainsi que de nombreux acteurs d’organisations, d’entreprises et de collectivités territoriales : ADEME, AFNOR, CIRIDD, ENVIE, OREE, SNCF, etc. La nouvelle génération n’était pas en reste… On peut citer entre autres, Leïa ABITBOL spécialiste en Ecologie Industrielle et Territoriale, de jeunes chercheurs tels que Vincent AUREZ, mais aussi des entrepreneurs comme Nicolas DUVAL, co-fondateur de TakeAway. Face à eux, un public composé de responsables environnement, développement durable, RSE, de consultants, de représentants de collectivités territoriales et de l’ensemble des étudiants de l’IET (Ecole de l’environnement et du développement durable du groupe IDRAC).

Haut