L’IET accompagne la transition !

30 juin 2016

Jany Leseur Escala, co-responsable avec Sophie Gunter-Porcarelli de la formation supérieure (Bac+5) Management Stratégique en économie circulaire et collaborative, journaliste et docteur en science politique, Paris I, répond à Maylis T. et Thibaut C. étudiants en dernière année du Bac +5 Management de la Stratégie Environnementale et Sociétale.

MT&TC : Parlez-nous de cette nouvelle formation que l’IET (groupe IDRAC) va proposer à la rentrée… Jany Leseur-Escala : « Management stratégique en Economie Circulaire et Collaborative » est une formation bac + 5 qui s’adresse aux jeunes motivés et/ou adultes en reconversion désireux d’acquérir les compétences liées aux solutions sur l’optimisation de ressources et l’utilisation intelligente de la matière avec une approche collaborative. C’est une formation à caractère transversale dont les apports et contenus pourront être valorisés et exploités dans pratiquement tous les secteurs d’activité d’aujourd’hui et surtout de demain! Les 560 heures d’étude, reparties sur la période de septembre à juin, seront alternées avec un temps en entreprise où les étudiants seront confrontés à la réalité du monde professionnel de manière active. Ce qui est l’occasion parfaite pour visualiser de près les enjeux, prendre du recul, consolider les connaissances acquises dans les modules théoriques et pratiques de la formation. C’est également une excellente opportunité pour les entreprises de bénéficier de la vision circulaire comme vecteur de performance des jeunes qui sont en train de se former dans cette nouvelle filière avec de véritables experts dans la matière. Tout le monde gagne!

MT&TC : Quels types d’intervenants seront référencés dans ce bac + 5? JLE : L’un de nos critères essentiels, dans le choix des intervenants, en plus de leurs diplômes, a été celui d’avoir une expérience de terrain dans la pratique de l’économie circulaire. Nous avons eu la chance de rencontrer des acteurs majeurs qui en ce moment sont en train d’écrire une grande partie des lettres de noblesse de l’économie circulaire en France et dans le monde! Ils travaillent dans le secteur de la recherche, du conseil et des pratiques sur le plan industriel et territorial. Ils ont accepté de participer à cette belle aventure ! Tels sont les cas de Leïa Abitbol, Vincent Aurez et Louis Moreira, par exemple:

Leïa Abitbol, Docteur en Sciences de Gestion , accompagne les entreprises et les collectivités dans la mise en œuvre de démarches d’écologie industrielle et territoriale pour développer entre elles des véritables synergies. Leïa va se charger du module « Contexte et émergence de l’économie circulaire, Ecologie industrielle et indicateurs »…

Haut