Secteur d’avenir : métiers verts et métiers verdissants poursuivent leur dynamique !

23 février 2018

Métiers verts et métiers verdissants poursuivent leur dynamique ! Pour répondre aux besoins des métiers de demain, former des futurs professionnels de l’économie verte : plus qu’une tendance, une évidence ! Qu’attendez-vous ? Rejoignez-nous et construisez-vous un C.V opérationnel dans les filières de l’économie verte !

 

Article du site emploi-environnement.com : https://www.emploi-environnement.com/news/metier-economie-verte-insee-photovoltaique-agriculture-biologique-154.html#.Wo_Wf_IXACg.Facebook

 

Les métiers de l’environnement continuent de progresser en France, selon l’Insee 

Info flash  |  13 décembre 2017  

L’économie verte bénéficie d’une belle dynamique. Entre 2004 et 2015, l’emploi dans les éco-activités a augmenté de 33 % (contre + 3 % pour l’ensemble de l’économie), selon un rapport de l’Insee paru le 5 décembre. L’émergence du photovoltaïque et le développement de l’agriculture biologique expliquent en grande partie cette progression.

Les éco-activités, qui regroupent les entreprises liées à la protection de l’environnement et la gestion durable des ressources, comptabilisent 440.950 emplois équivalent temps plein (ETP), soit 1,7 % de l’emploi total en France. La gestion des déchets et celle des eaux usées demeurent les domaines les plus pourvoyeurs d’emplois.

Pour illustrer l’effevescence autour de l’économie verte, le rapport de l’Insee cite une seconde approche, sur la base des travaux de l’Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte. Cette approche s’appuie sur les professionnels devant traiter une problématique environnementale, quel que soit le secteur d’activités de leur entreprise.

Selon cet angle, le nombre d’emplois verts enregistre également une forte progression, avec une hausse de 9,1 % entre 2007 et 2012, à comparer au +1,4 % pour l’ensemble des emplois. Les emplois verts concernent 147.000 personnes, soit 0,6 % de l’emploi toutes professions confondues. Parmi les catégories dominantes, 45 % exercent un métier lié à la distribution d’énergie et d’eau et 35 % à l’assainissement des eaux usées et au traitement des déchets.

Bien d’autres métiers intègrent les enjeux environnementaux. Les métiers verdissants, dont la protection de l’environnement n’est pas la finalité première, relèvent de domaines d’activités variés : bâtiment, transports, industrie, recherche et développement, tourisme-animation, achats, agriculture-sylviculture, entretien des espaces verts. Les professions verdissantes rassembleraient près de 3,8 millions de personnes, soit 14,1 % de l’emploi toutes professions confondues.

Haut