Le métier de chef de projet/responsable RSE

Aujourd’hui, la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) est devenue un élément indispensable aux entreprises dans leur quête de performance et d’image de marque positive. La démarche RSE implique de prendre en compte les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans la stratégie globale de l’entreprise, dans un contexte dominé par les thématiques du réchauffement climatique, du développement durable ou encore de la transition énergétique. Pour assurer cette mission stratégique, il faut l’apport d’un chef de projet ou responsable RSE. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce poste.

En quoi consiste le métier de chef de projet/responsable RSE ?

Le métier de chef de projet ou responsable RSE consiste à mettre en place un ensemble de mesures permettant à une entreprise de réduire son impact environnemental et d’avoir un meilleur impact social. Mais son rôle va bien au-delà de cela, car les actions du responsable RSE peuvent aussi être déterminantes dans la performance de l’entreprise, en intégrant les préoccupations sociales, économiques et environnementales dans sa politique globale.

On retrouve généralement le métier de responsable RSE dans les grands groupes du secteur industriel, mais aussi dans des PME ou la fonction publique. Sa principale fonction est d’assurer le déploiement et l’exécution de la stratégie de développement durable de son entreprise, et il effectue diverses tâches pour atteindre efficacement son objectif :

  • évaluation des besoins de l’entreprise pour faire face aux impératifs environnementaux, éthiques et sociaux ;
  • définition d’une stratégie RSE qui tient compte des besoins de l’ensemble des services de l’entreprise et des obligations réglementaires en vigueur (Norme ISO, GRI, NRE, loi de Grenelle…) ;
  • définition des objectifs (intermédiaires et finaux) et des indicateurs et processus de contrôle pour suivre la progression de l’entreprise ;
  • développement d’actions de communication et de lobbying (en interne et à l’externe) pour valoriser les engagements de l’entreprise et communiquer sur ses missions futures ;
  • reporting sur les actions menées et rapport annuel…

Une stratégie RSE est évolutive, ce qui contraint la personne en charge du département concerné à être constamment en veille informationnelle pour accompagner son évolution et son adaptation, via un plan d’action qui regroupe tous les acteurs de l’entreprise. Dès lors, la communication devient un élément important pour faire de la sensibilisation et orienter l’ensemble de l’entreprise, les responsables de service en particulier, vers les changements nécessaires.

En définitive, même si les missions du chef de projet ou de responsable RSE peuvent varier sensiblement d’une structure à l’autre, il n’en demeure pas moins un acteur fondamental de la stratégie d’une entreprise, et ce, peu importe son secteur d’activité. En matière d’évolution de carrière, le métier de responsable RSE peut conduire aux postes de directeur de la stratégie ou du développement, de responsable d’une ONG ou encore de directeur d’un cabinet de conseil en responsabilité sociale.

Quelles qualités et compétences faut-il avoir ?

Pour exercer le métier de responsable RSE, il faut un certain nombre de compétences techniques, mais aussi de réelles qualités humaines et relationnelles :

  • bonne connaissance du domaine de la responsabilité sociale ;
  • excellent esprit d’analyse et de synthèse ;
  • bonne connaissance du secteur d’activité, des impératifs et contraintes de tous les services de l’entreprise ;
  • sens de planification et de priorisation des actions à engager ;
  • excellente capacité de communication, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit ;
  • bonne maîtrise des techniques de négociation…

Pour rappel, le responsable RSE est avant tout un excellent manager. Il dispose des qualités requises pour animer, convaincre et fédérer une équipe autour des projets de l’entreprise. Outre sa maîtrise de la communication, il a aussi des qualités de pédagogue et use de diplomatie pour faire adhérer les autres à sa vision et sa stratégie. Enfin, savoir parler anglais est un atout non négligeable pour ce poste.

Le salaire du chef de projet/responsable

Le salaire du responsable RSE se situe entre 2 500 et 5 500 € par mois. Cette somme varie suivant la taille de la structure et le type d’organisation.

Quelle formation pour devenir chef/responsable RSE ?

Le métier de chef de projet/responsable RSE est généralement destiné à des profils expérimentés ou aux titulaires d’un diplôme de niveau 7 (Bac+5 minimum). L’IET vous propose de suivre un MBA en management du développement stratégique et environnemental.

Haut