Les métiers verts

Les métiers verts sont plus que jamais d’actualité. L’évolution des mentalités et des modes de consommation est devenu une nécessité pour notre environnement. La COP21 organisée en France en 2015 a marqué un tournant dans la lutte contre le réchauffement climatique, renforçant ainsi la progression des métiers verts et des métiers verdissants.

Une étude du Commissariat général au développement durable montre que les jeunes suivant une formation dans le domaine de l’environnement résistent à la rigidité du marché du travail. Les étudiants ayant suivi une formation dans les domaines de l’environnement, de la prévention des pollutions ou de l’énergie voient leur insertion professionnelle facilitée.

De plus, afin de favoriser l’emploi dans ce secteur, l’Etat a pris des engagements en faveur des métiers verts et verdissants dans le cadre du « plan d’investissement dans les compétences 2018 -2022 ». L’une de ses principales mesures concerne la formation de 10 000 personnes aux emplois de la transition écologique.

Les métiers verts c’est quoi ?

Les métiers verts sont définis par l’observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte de la façon suivante : « ce sont des métiers dont la finalité et les compétences mises en œuvre contribuent à mesurer, prévenir, maîtriser, corriger les impacts négatifs et les dommages sur l’environnement ».

Les métiers verts ont donc pour but principal la préservation de l’environnement. Cet objectif se traduit à travers différents corps de métier dont les activités principales sont liées :

  • à la production et la distribution d’énergie et d’eau ;
  • à l’assainissement et au traitement des déchets et de la pollution ;
  • à la protection des espaces naturels.

Ces métiers de l’environnement font souvent appel aux questions de RSE et de QSE.

Observatoire des métiers pour l’économie verte – Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes – Direction stratégie et relations extérieures

Des métiers d'avenir

 

 

Cyril

BTS

Gestion et protection de la nature

Animateur nature

Promotion 2010

« À l’issue de mon BTS A GPN, j’ai intégré la ligue de protection des oiseaux. Au quotidien je transpose ce que j’ai appris durant ma formation. J’anime des conférences, je gère des projets, j’aménage des espaces de vie pour les oiseaux. J’anime des formations et je sensibilise le public à la nature. »

Haut