Tout savoir sur les éco-industries

A l’heure de la transition écologique et de l’écologie verte, les enjeux environnementaux et stratégiques n’ont jamais autant été en synergie. L’éco-industrie tient ainsi une place de premier choix dans ce contexte. Elle représente les industries qui produisent des prestations ayant pour objectif de contribuer à la protection de l’environnement. C’est également le cas pour les industries qui font appel à des procédés respectueux de l’environnement. Les métiers qui s’y rattachent ont ainsi largement évolué au cours des dernières années. 

Que sont les éco-industries ?

L’éco-industrie s’inscrit dans le secteur des équipements inhérents à l’environnement, aussi bien au niveau des sols que de l’air, de l’eau ou des déchets. Les éléments produits ont pour objectif de réduire la pollution et de contribuer à la protection de l’environnement.

Les éco-industries font pour cela appel à diverses technologies à même de les aider à atteindre leurs objectifs, notamment par le biais de la production d’énergies renouvelables. Les énergies « vertes » ou « propres » permettent aux industries de limiter leurs déchets et leurs émissions polluantes (gaz à effet de serre et dioxyde de carbone). Ces énergies issues de ressources naturelles (soleil, eau, vent…) permettent de réduire l’empreinte carbone et de réaliser par ailleurs des économies d’énergie.

Le recyclage des déchets est également un point crucial des éco-industries. Ces dernières vont utiliser diverses techniques pour  exploiter chaque déchet : recyclage, traitement des eaux, valorisation de la matière organique, valorisation énergétique ou encore élimination par enfouissement. 

Quels sont les métiers liés aux éco-industries ?

Les éco-industries ont engendré une profonde mutation des métiers, mais aussi l’apparition de nouvelles fonctions. Ces dernières ont pour mission de tout mettre en œuvre pour respecter les enjeux actuels et futurs en matière d’environnement. 

Les métiers de l’éco-industrie peuvent être regroupés dans deux grandes familles, à savoir :

  • les métiers verts : il s’agit ici de travailler sur la préservation de l’environnement. Ces métiers concernent aussi bien le traitement des déchets ou des eaux usées, la gestion des réserves naturelles, la mesure des pollutions ou encore la mesure, le contrôle, l’hygiène sécurité environnement ; 
  • les métiers verdissants : ces métiers font appel à certaines compétences pour considérer la dimension environnementale d’une entreprise. Cela s’applique dans un large panel de domaines, que ce soit dans les services, l’industrie de la construction, l’agriculture, la forêt…

En choisissant la filière de l’éco-industrie, vous allez avoir accès à large panel de métiers, dans des secteurs très variés. Parmi ceux auxquels vous pourrez accéder, nous retrouvons entre autres : 

  • responsable Qualité Hygiène Sécurité et Environnement : il coordonne les systèmes Qualité et HSE au sein de toute l’entreprise ;
  • consultant en environnement : il accompagne les entreprises dans leur stratégie de développement durable et dans la gestion de leurs risques environnementaux ;
  • technicien en traitement des déchets : il a pour mission de réduire la production de déchets d’une industrie polluante et à valoriser ces déchets par leur traitement ;
  • responsable de réseau eau potable : il est en charge de la collecte, du traitement et du  transport de l’eau potable ;
  • responsable de réseau d’assainissement : il a pour mission de contrôler et de superviser la gestion et l’exploitation des canalisations.

Quelle formation suivre ?

Selon votre projet professionnel, vous allez avoir le choix entre plusieurs parcours afin de concrétiser votre projet professionnel dans l’éco-industrie. 

L’IET, école spécialiste de l’environnement, vous propose ainsi des formations du Bac+2 au Bac+5, adaptées aux enjeux actuels et de demain en matière d’écologie et de développement durable :

Haut